Histoire de la Maison Cire Trudon, cirier depuis 1643

Quentin Blyau10/7/20

L'univers parfumé de Cire Trudon, nous fait rêver depuis maintenant plusieurs siècles. Ce fabriquant historique de bougies jouit d'un héritage riche et d'un savoir-faire inégalé depuis 1643. Découvrez-ci-dessous l'histoire de cette Maison qui a su traverser les siècles. 

Historique de la Maison Trudon

Tout commence en 1643, lorsque Claude Trudon devient le propriétaire d'une boutique parisienne rue Saint-Honoré. Il y développe alors une activité d'épicier mais surtout de cirier. 

En 1702, Michel Brice Péau de Saint Gilles fonde la Manufacture d'Antony, au sud de Paris, spécialisée dans le blanchissage des cires et la fabrique de bougies. Quelques années plus tard, en 1719, la manufacture devient Manufacture Royale, le seul fabriquant de bougie à jamais obtenir ce titre. 

En 1737, Jérôme Trudon, héritier de la Maison Trudon, rachète la Manufacture Royale des Cires. A force de travail et d'innovation, il perfectionne l'art de la fabrication de bougies en cire d'abeille, parfaitement blanches. La devise de la Manufacture devient alors "Deo Regique Laborant", en français "Elles travaillent pour Dieu et le Roi". Le "Elles"faisant référence aux abeilles. 

Dès 1811, Trudon devient le fournisseur officiel de la cour impériale de France. Ils obtiennent également en 1889 la médaille d'or de l'exposition universelle pour la qualité et l'innovation de leurs bougies. 

Près de 200 ans plus tard, en 2007, les bougies parfumées Cire Trudon telles que nous les connaissons sont nées, à la croisée des chemins entre savoir-faire et tradition. 

En 2017, les premiers parfums de peau de Trudon voient le jour dont le magnifique hypnotique Mortel

Enfin en 2018, Trudon lance son programme de protection des abeilles en collaboration avec le Conservatoire de l'abeille noire de l'Orne et le Parc naturel régional du Perche. 

La bougie Trudon en détail

Objet de tous les désirs, la bougie parfumé Cire Trudon répond à des critères strictes de qualité qui lui confèrent sa qualité de brûlage exceptionnelle et son rendu olfactif. 

Chaque contenant en verre est unique et fabriqué artisanalement à Vinci, en Italie. Leur forme est inspirée par celle d'un seau à champagne. 

Toutes les cires sont quant à elles fabriquées dans les ateliers Trudon en Normandie. 

Les mèches en coton sont spécialement adaptées à chaque parfum, en fonction de leurs caractéristiques de brûlage. 

Elaborés en partenariat avec les plus grands parfumeurs, les parfums Trudon font l'objet d'un développement et d'un soin tout particulier. 

Enfin, le symbole de la ruche apposé sur chaque bougie rend hommage aux abeilles qui ont contribué à la qualité des bougies de la Maison Trudon depuis près de 400 ans. 

Nos coups de coeur  

Ernesto
Un hôtel de la Havane, sous le soleil fixe de la révolution: les senteurs viriles et artisanes du cuir et du tabac se mêlent au silence cireux des boiseries. Dans la fraicheur de l'ombre brillent les sourires fauves, la fumée des cigares et les canons de fusils 

Spiritus Sancti
Eclats de pourpre, d'or et d'oliban, parfums capiteux et sacristains des cierges, sillages luxueux des encensoirs et des brûles-parfums ou l'ambre crépite: sous la nef d'une cathédrale, le choeur en liesse, les senteurs divines montent jusqu'à l'âme. 

Solis Rex
Senteur des vastes parquets de la galerie des glaces au Château de Versailles, vapeur de cire, de torchères, de palais: ce parfum souverain et solaire mêle le sillage vert et boisé des résineux au vertige fastueux de l'encens, dans un rai d'agrumes. 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés