Cire Trudon Bruma Eau de Parfum

Sensualité animale

Bruma de la Maison Trudon se nourrit de la lune et de la forêt pour évoquer la métamorphose intérieure d’un personnage au contact d’une nature environnante.
« De nuit, une figure royale quitte le confort de ses appartements à cheval, pour découvrir une part d’elle-même dans un ailleurs quasi surnaturel. Les notes évoquent sa tenue, retranscrivent sa féminité tout comme son rang. La cavalière traverse une clairière, passe de la pénombre à la lumière nocturne : enveloppée de mystère, d’énigme et de sensualité quasi animale, sa beauté est soudain révélée par une énergie shamanique. » 

Pour qui?
Pour les fans d'Iris et de Violette, à la recherche d'un parfums léger et charnel.

Notes de tête: Poivre noir, Lavande, Galbanum
Notes de coeur: Violette, Pivoine, Iris, Jasmin
Notes de fond: Labdanum, Vetiver, Fève tonka

Nez: Antoine Lie

Ce qu'ils en disent sur Fragrantica:

"Bruma comme une évocation du brouillard, et c'est le nom parfait pour ce parfum à l'iris sec, gris, cuiré et doux. Le changement qui se produit dans ce parfum consiste à passer du masculin au plus doux et au féminin, tout en restant dans l'ensemble assez unisexe. Il se porte très près de la peau, avec un sillage minimal. C'est parfait pour ces moments calmes et contemplatifs, à l'intérieur avec un livre et un feu, ou pour les environnements où quelque chose de plus fort serait inapproprié, comme le bureau ou un cadre professionnel. C'est en fait l'un des plus beaux parfum à base d'iris que j'ai pu sentir, mais tout en discretion. La fève tonka en note de fond est douce et charmante." scott.lauze.

"Sur ma peau, Bruma est une harmonie fluide d'iris, de violette et de cuir suède. Il s'ouvre sur un iris légèrement carotté mais surtout cireux, et une molécule d'ionone fruitée légèrement acidulée rappelant la violette. Si je renifle de plus près, il y a aussi un discret poivre vert qui fait son apparition. Parfois, j'ai aussi de brèves impressions de rouges à lèvres, mais rien de trop poudré.
Au cours de l'évolution, la texture cireuse de l'iris est progressivement remplacée par un daim abstrait et souple. Il n'y a qu'une infime trace de foin pour rehausser la tendresse animale du daim. 
Alors que je pensais que Bruma resterait ce daim-violette moelleux, l'aspect noisette du vétiver fait une apparition inattendue et ajoute un peu de cran à ce daim par ailleurs élégant, ce qui est une bonne chose. Bruma a un sillage doux et dure environ 8 heures sur ma peau. Bien que Bruma ne soit guère innovant en tant que daim floral assez poli, il tient ses promesses avec sa petite touche de vétiver noisette, et est loin d'être banal. Son absence de changement et d'évolution pourrait ne pas laisser une forte impression initiale, mais sa douceur et sa fluidité en font un parfum raffiné dans divers contextes. Je le recommanderais sans hésiter aux fans d'élégants parfums au notes d'iris, violette et suède." StellaDiverFlynn.

Source: Fragrantica.com